Définir son discours de marque

27 septembre 2014 | Marque

1. Cohérence et compréhension

Un bon discours de marque doit véhiculer le positionnement et les valeurs de l’entreprise. Il exprime un savoir-faire, une expertise, un engagement (…) et met l’accent sur la valeur ajoutée d’un concept, ce qui le rend unique.

Conseil : utilisez des mots simples, clairs et évocateurs. N’hésitez pas à formuler et reformuler votre discours en substituant des mots par des synonymes : faites danser les mots !

2. Définir un style rédactionnel

Sur la forme, le langage employé peut renforcer l’identité et la crédibilité d’une marque : soignez l’orthographe et les tournures de phrases ; définissez un style rédactionnel facilement identifiable ou encore privilégiez un ton particulier qui ne laissera pas indifférent.

Exemple : la marque Oasis cartonne avec son style fun et décalé, ses jeux de mots et ses personnages attachants.

3. Transformer un discours technique en avantages clients

Le consommateur d’aujourd’hui souhaite combler des désirs et vivre des expériences. Le discours doit donc combiner à la fois des éléments rationnels et émotionnels renforçant la dimension symbolique et l’imaginaire associé à la marque.

Conseil : changez de posture en vous mettant à la place de vos clients, quelles sont leurs désirs ? Quelles expériences souhaitent-ils vivre en utilisant vos produits ? Puis transformez les caractéristiques techniques de votre produit (ou service) en bénéfices clients.

Exemple d’un langage technique : Chaque portion d’Activia de Danone contient plus d’un milliard de bonnes bactéries actives BL, ou bifidobactéries, appeléesBifidobacterium lactis DN -173-010. Transformé en bénéfice client : un yaourt délicieux et nutritif aidant à améliorer le confort digestif.

4. Raconter une histoire

La communication narrative (ou « storytelling » : l’art de raconter une histoire) permet de mieux capter l’attention, susciter l’attachement à la marque et emporter l’adhésion de vos clients.

Conseil : n’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert en stratégie de marque et en storytelling pour l’élaboration de votre discours…

Mentions Légales

EDITEUR
EURL IDEACTIS, au capital de 10 000 euros - 537 735 243 R.C.S. Fréjus
Responsable d’édition : Emmanuelle Dubois

PROTECTION DES DONNÉES
Conformément à la loi n° 78-17 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés du 06 janvier 1978, l’internaute dispose d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des informations nominative le concernant qu’il peut exercer à tout moment en adressant un courrier à contact@ideactis.com, qui s’engage à préserver la confidentialité des informations nominatives concernant les internautes.

CREATION
Ideactis/Cinnamon - contact@ideactis.com

HEBERGEMENT
ONE AND ONE,
400, avenue Roumanille – BP 60177, 06903 Sophia Antipolis Cedex, France

DROITS D’AUTEUR
Le Site constitue une création intellectuelle au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. L’ensemble des éléments disponibles sur le Site dont notamment les photographies, textes, slogans, dessins, images, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes créations intellectuelles intégrées dans le Site sont la propriété de la société IDEACTIS ou de tiers ayant autorisé la société IDEACTIS à les utiliser. Toute reproduction, représentation, utilisation, adaptation ou modification, par quelque procédé que ce soit et sur quelque support que ce soit, de tout ou partie du site www.ideactis.com, sans avoir obtenu l’autorisation préalable de la société IDEACTIS est strictement interdite et constitue un délit de contrefaçon. La société IDEACTIS ne saurait être responsable des dommages directs et indirects et notamment préjudice matériel, perte de données, préjudice financier qui pourraient résulter de la connexion ou de l’utilisation du Site ou des informations y figurant. Le site IDEACTIS peut contenir des liens hypertextes allant vers d’autres sites. Nous ne prenons aucun engagement concernant tout autre site auquel vous pourriez avoir accès via notre site et nous ne serions en aucune façon être responsables du contenu, fonctionnement et de l’accès à ces sites.

Date de la première mise en ligne : 22 décembre 2011